Lead-analytics

Technologies embarquées et aéronautique : un nécessaire pilotage à long terme | Infrastructure
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Technologies embarquées et aéronautique : un nécessaire pilotage à long terme


UnknownLudovic D. Consultant Groupe EOLEN

Incontestablement, l’industrie aéronautique est à la pointe de l’innovation et se réinvente au quotidien pour répondre aux nouveaux enjeux des compagnies aériennes : meilleur confort aux passagers, consommation optimisée, accès à de nouveaux services, etc. Dans ce contexte, le recours à la technologie s’impose comme une nécessité. Les notions d’innovation et d’industrialisation sont donc des données-clés que les professionnels de l’industrie aéronautique et particulièrement les constructeurs doivent intégrer dans leur roadmap.

Pour autant, à l’inverse d’autres secteurs d’activités, l’industrie aéronautique a pour spécificité de s’appuyer sur des cycles de conception particulièrement longs qui nécessitent de prévoir un pilotage de projet à long terme. Sur certains développements, nous pouvons rapidement atteindre plus de 8 années pour finaliser la conception et la mise au point d’un équipement.

Ce point particulièrement impactant amène les avionneurs à mettre en place des processus particulièrement rigoureux pour sélectionner les partenaires qui seront sélectionnés pour travailler sur les projets. Ces derniers devront bénéficier de nombreuses qualités parmi lesquelles nous pouvons citer l’expertise et une solidité financière leur permettant de pouvoir travailler dans le temps sur les projets qui leur sont confiés.

C’est notamment le cas pour les systèmes embarqués qui occupent une place centrale dans le bon fonctionnement de l’avion. A titre d’exemple, certains permettent aux équipes de maintenance au sol d’intervenir rapidement sur différents points dès l’atterrissage de l’avion. Ce point-clé permet notamment de fluidifier les rotations et bien entendu de limiter sensiblement les coûts liés à l’immobilisation des avions. Il s’agit d’un enjeu stratégique pour les compagnies aériennes qui accordent une attention particulière aux dispositifs électroniques et informatiques mis en œuvre.

Outre la nécessité pour les avionneurs de s’appuyer sur des partenaires bénéficiant d’une solidité leur permettant de mener à bien les projets, il est également important de s’assurer de leur capacité à mobiliser une équipe stable qui interviendra tout au long des déploiements. Cette donnée est particulièrement importante quand l’on constate qu’en moyenne les Entreprises de Services du Numérique (ESN) affichent un Turn Over de plus de 18% ; un taux handicapant pour mener à bien un projet d’ingénierie dans le secteur Aéronautique. Les prestataires sélectionnés doivent donc apporter une attention particulière à ce point et veiller à limiter au maximum le turnover dans leurs équipes en motivant leurs collaborateurs.

Dans ce contexte, la formation et les aspects liés à l’innovation occupent une place centrale. Les notions de créativité et d’émulation se positionnent donc comme stratégiques et permettent de motiver les équipes qui pourront alors s’investir durablement dans le projet en évoluant sur de nouveaux environnements. L’objectif est de créer les conditions nécessaires à l’épanouissement personnel et professionnel des collaborateurs et de favoriser leur capacité à s’adapter à des besoins et contraintes projet en perpétuel changement. Nous retrouvons d’ailleurs ce parallèle dans d’autres secteurs à très forte valeur ajoutée où la fidélisation des collaborateurs est une donnée clé ; c’est notamment le cas des grands groupes Internet qui laissent en moyenne à leurs collaborateurs 10% de leur temps de travail pour réaliser des projets personnels.

Ces différents éléments démontrent que travailler sur des projets d’électronique embarquée pour le secteur de l’aéronautique est un exercice de haut vol qui ne peut s’improviser et demande d’avoir une vision à long terme. Ces éléments sont des axes-clés que peu d’entreprises peuvent mener à bien en raison des fortes exigences liées aux projets développés. En ce sens, seuls de véritables experts bénéficiant de compétences techniques et métiers sont en mesure de répondre à de tels enjeux.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire