Lead-analytics

Les tendances actuelles du Production Printing : 3 questions à Eef de Ridder, Ricoh | Infrastructure
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Les tendances actuelles du Production Printing : 3 questions à Eef de Ridder, Ricoh

Ricoh Pro C7200x

EefdeRidder-RicohŒuvrant chez Ricoh depuis 2008, Eef de Ridder est aujourd'hui responsable de toutes les solutions d’impression de production vendues sur le marché des arts graphiques et sur le marché des entreprises.

Selon vous, quelles sont les tendances du Production Printing ?

L’optimisation des chaînes de production. Gérer ses coûts effacement signifie automatiser. La clé : l’automatisation des flux de production, de la conception à la gestion, en passant par l’expédition et la facturation, avec un minimum de points de contact humain.

Le changement des habitudes médiatiques : remplacer l’impression par des médias électroniques. Bien que cela ralentisse à mesure où l’impression est de plus en plus intégrée dans les campagnes multimédias, telle que l’utilisation des technologies de papier connecté qui permettent à un lecteur de passer d’une page imprimée au domaine en ligne (notre application Clickable Paper). Nous ne pensons pas que cela s’appliquera autant aux livres, car nous avons assisté à un ralentissement des livres électroniques en Europe et en Amérique. En revanche, les journaux sont soumis à beaucoup plus de pression, en partie à cause de la facilité de lecture sur tablette. L’Europe est confrontée à de plus grands défis et le volume d’impression des journaux continuera de diminuer.

Le jet d’encre, technologie avec un impact environnemental minime, tire progressivement plus de volume de l’offset. L’avenir de l’impression jet d’encre en 2023 indique que le marché mondial de l’impression jet d’encre augmentera de 9,4% au cours des cinq prochaines années pour atteindre près de 110 milliards de dollars. En 2018, la valeur totale de l’impression jet d’encre dans les applications graphiques et d’emballage atteindrait 69,6 milliards de dollars, soit un volume d’impression équivalent à 749 milliards de copies A4 pour atteindre 1,4 bilions. Le numérique va devenir la technologie de pointe. Il existe deux facteurs principaux pour le numérique : l’impression de données variables et la rentabilité.

Cependant, il est important de retenir cela : nombreuses sont les entreprises qui considèrent que l’impression continuera à faire partie de leur quotidien, et cela même en 2025. Une enquête menée par Quocirca il y a peu nous laissait même entendre que dans 64% des cas, l’impression avait encore de beaux jours devant elle. Et cela, même grâce aux évolutions de la technologie, et des avancées faites sur le numérique : le tout numérique n’existe pas, puisqu’il peut gêner certaines personnes, comme l’a prouvé le RGPD l’an dernier. Nombreuses sont les personnes qui ont découvert à ce moment-là les failles de ce système, ce qui a permis une sorte de redécouverte des supports imprimés, de leur beauté, de leur sensorialité, de leur capacité à garder l’information, à la partager…

La position de Ricoh face à ces nouvelles tendances ?

Nous avons une longue histoire de recherche et développement qui reflète notre engagement à permettre une production rentable pour les prestataires de services d’impression. En tant que telle, notre division R&D est constamment à la recherche de ce qui nous attend ensuite ; raison pour laquelle nous avons développé un cinquième groupe couleur abordable sur nos presses feuilles couleur et bien d’autres innovations qui aident nos clients à développer leur activité.
Nous avons également développé notre portefeuille de solutions logicielles TotalFlow pour automatiser de façon transparente les flux de production, intégrer la production numérique aux flux offset et améliorer les opérations quotidiennes.
Ensemble, ces solutions apportent de réels avantages métier en permettant d’optimiser la productivité. Nous recherchons continuellement de nouvelles façons d’élargir notre portefeuille. Par exemple, la nouvelle presse C9200 augmente les revenus et réduit les coûts opérationnels grâce à une qualité d’image améliorée et à une retranscription exceptionnelle. Sa nouvelle technologie de diagnostic automatique des couleurs assure une constance et une stabilité des couleurs en détectant et ajustant les fluctuations subtiles de tonalité lors de l’impression.

Les presses numériques sont de plus en plus en vogue, de par leur coût relatif et les multiples utilisations que l’on peut en faire. Le matériel numérique est plus réceptif, plus évolutif aussi. Nous devons soutenir ce passage de l’analogique au numérique, en adaptant nos solutions logicielles mais aussi en démocratisant l’emploi de ces nouvelles machines, plus accessibles.

La nouvelle Pro C7200x cinq couleurs représente un coût moyen suffisamment rentable pour se différencier. Les améliorations par rapport à la plateforme Pro C7100x incluent une stabilité de couleur améliorée grâce à l’étalonnage automatique des capteurs en ligne et un calage amélioré avec une fonction d’ajustement automatique. De plus, sa cinquième station couleur offre un éventail plus large d’applications pour les impressions à valeur ajoutée. Il est maintenant possible d’imprimer en blanc en plus des toners CMJN classiques en une seule impression, ce qui améliore considérablement la productivité tout en assurant un impact maximal pour les impressions sur supports.

C’est également ce à quoi Ricoh répond avec la gamme croissante de presses jet d’encre, pour laquelle la Ricoh Pro VC60000 fait figure de référence. Nous avons aussi développé la presse couleur Ricoh Pro VC40000, la presse monochrome Ricoh Pro V20000 et notre dernier ajout, le haut de gamme, la presse couleur Ricoh Pro VC70000. Sa nouvelle technologie de séchage et ses nouvelles encres se combinent pour offrir une qualité et une productivité exceptionnelles.
Elle sera présentée en exclusivité lors des Hunkeler Innovationdays fin février à Lucerne en Suisse.

L’impact de la nouveauté sur la clientèle ?

Le principal problème est l’érosion des prix sur le marché, qui exerce une pression à la fois sur les imprimeurs et sur les fournisseurs. Pour Ricoh, l’accent est mis sur le développement des systèmes offrant une qualité et une productivité améliorées, ainsi que de meilleures capacités pour aider les prestataires d’impression à continuer de fournir un service réactif sur un marché exigeant. Nous nous concentrons sur la qualité des performances et la manière dont cela soutient leur activité.

Ils veulent également trouver de nouvelles sources de revenus pour élargir leur base d’affaires et minimiser les risques.
Nous pouvons les aider à créer un avenir fructueux, en soutenant une transformation de l’entreprise capable d’ouvrir de nouveaux horizons grâce à de nouvelles applications, de nouveaux services et de nouveaux secteurs de marché.

De plus, notre expertise sur les tendances du marché et notamment la nécessité d’innover et de se réinventer, comme dans le domaine de la publicité, nous pousse à proposer à nos clients des solutions adaptées à leurs besoins et qui, surtout, leur permettront d’accroître leurs bénéfices et d’ajouter de la valeur à leurs produits. L’impression est vectrice de croissance pour les entreprises, elle est l’appui, le support de nombreuses stratégies des marketeurs, mais aussi des commerciaux et des services de communication.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire